Orchidées Angraecum eichlerianum

Orchidées Angraecum eichlerianum

Dans les genres Vandopsis déjà présentés, Phalaenopsis et Vanda ont des parents proches d'Angraecum. Bien que ceux-ci soient principalement dans les régions tropicales. Asie subtropicale, est la maison d'environ 200 Espèce d'Angraecum en Afrique tropicale et dans la région malgache; une espèce a pénétré jusqu'aux Philippines. Pour la seule région malgache sera autour 150 endémique, d.h. seules les espèces limitées à cette zone sont indiquées. Le nom du nôtre 1804 par le botaniste français J.. B. Le genre à base de Bory peut être retracé au nom malais des orchidées à croissance épiphyte "angrek" (voir. en plus le nom populaire "angrek bulan" pour Phalaenopsis amabilis).

Notre chemin était 1882 décrit par le botaniste allemand Kränzlin, qui, incidemment, a également édité les genres Dendrobium et Oncidium monographiquement. Il a été nommé en l'honneur d'August Wilhelm Eichler, qui est connu des botanistes comme l'auteur de l'ouvrage "Bloom Diagrams".

Le haut 1 m de long, Le tronc légèrement aplati d'Angraecum eichlerianum repose assez fermement sur la base. Il porte 8 à 12 cm de long, à la fin court bilobé, feuilles oblongues-elliptiques. Sur des relativement courts, les tiges minces reposent sur un ou deux des grossièrement 7 fleurs de cm de large. Les sépales et pétales évasés sont légèrement repliés, le très large, Le labelle en forme de coquille est pourvu d'une pointe à l'avant et d'une quille longitudinale en bas et à peu près à l'arrière 4,5 cm de long, éperon courbé en forme de genou allongé.

La zone de notre espèce s'étend du Cameroun au nord de l'Angola.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *